Localisation: 3ème étage, portes 322-328 et 339, Université Paris 13, UFR SMBH, 1 rue de Chablis, Bobigny

 

Responsable d'équipe
Pr. Didier LUTOMSKI    
Enseignants-Chercheurs
Dr. Anne DENYS Dr. Géraldine ROHMAN  
Ingénieures de Recherche
Dr. Sylvie CHANGOTADE Dr. Florence POIRIER  
Ingénieur d'Etude
Dr. Jaison ARIVALAGAN    
Chercheur associé
Dr. Karim SENNI    
Doctorants
Anne CONSALUS Credson LANGUEH  
Post-Doctorant Frédéric TOROSSIAN    

 

L’implantation chirurgicale d’une prothèse ou plus généralement d’un biomatériau ne peut être efficace sur le long terme sans la mise en place d’interconnexions stables entre le biomatériau (métal,  céramique, polymère, composite)  et  le  tissu  vivant  environnant  (osseux, ligamentaire). Ce  processus,  appelé  bio- intégration,  est  initié  par  une  étape  d’adsorption   de  protéines  circulantes  à  la  surface  du   biomatériau qui  va  jouer  un rôle crucial dans  l’adhésion et  la prolifération des cellules tout autour de l’implant.

La recherche de l'équipe ITP s’est donc  orientée  vers  l'optimisation de  biomatériaux existants et l'élaboration de biomatériaux innovants comme le Poly(ε-caprolactone urethane) (PCLU) afin  de  favoriser les interactions Biomatériau-Protéines-Cellules et conduire à une reconstruction tissulaire efficace.

Nous étudions particulièrement la reconstruction tissulaire osseuse à partir de cellules stromales médulaires humaines (CSMh) cultivées sur ces biomatériaux

Mots clés: Biomatériaux, CSMh, PCLU, protéomique, biochimie, culture cellulaire, Ingénierie tissulaire, Histologie

 

PCLU

Fig. 1: Biomatériau élastomère de PCLU avec porosité contrôlée (Changotade et al. 2015)

 

 

ITP web 1

 

ITP web 2

Fig. 2: Colonisation cellulaire du biomatériau de PCLU et reconstruction tissulaire osseuse

Informations utiles